13, rue Etienne Marcel - 75001 PARIS formation@coregepgv-sport.fr 09 52 48 56 26

Ce mois ci, nous sommes parti à la rencontre de Jean Michel, animateur formé au module commun APA et au programme Gym Après Cancer. Il revient pour nous sur son expérience en activités physiques adaptées notamment dans le cadre du sport sur ordonnance. 

Bonjour Jean Michel, peux-tu te présenter ? 

 

Qu’est ce t’a apporté le module commun Activité Physique Adaptée (APA) ?

Cette année, j’étais content de suivre la formation module commun APA car cela m’a apporté beaucoup de connaissances sur l’accueil des publics souffrant d’une Affection Longue Durée (ALD) notamment dans le cadre du Sport sur ordonnance. Cela m’a également permis de voir comment encadrer des séances en tenant compte des pathologies de chacun, lorsque les limitations médicales sont minimes. La collaboration avec les médecins prescripteurs de la pratique sportive est également très intéressante.

Qu’est-ce que tu aimes dans l’animation de tes séances APA ?

Ce que j’aime dans l’animation des séances APA, c’est d'avoir le sentiment d'être utile, de pouvoir aider des personnes (qui ne l'aurait peut-être pas fait par peur des conséquences liées à leur pathologie), à reprendre ou à se mettre à pratiquer une activité sportive. Sachant tout le bien-être et l'action préventive pour la santé que peut avoir une activité physique adaptée. Sur le plan social, cela permet également aux gens de créer des liens, d'échanger entre eux, de se soutenir mutuellement, en pratiquant une activité physique commune. C’est tout cet ensemble qui me paraît important.

Tu as décidé d’aller encore plus loin avec la formation Gym' Après Cancer, peux-tu nous faire un retour sur ce premier temps de formation ?

Après le module commun APA, j’ai souhaité me spécialiser un peu plus dans l’encadrement d’un public adapté avec la formation Gym' Après Cancer, qui a eue lieu à Dijon. La formation se déroulant dans un hôpital, nous avons eu la chance de rencontrer différents intervenants comme des médecins ou infirmières. Ils nous ont permis de mieux connaître les différents aspects de la maladie et plus particulièrement sur le cancer du sein. Dans ce sens, cela a vraiment été intéressant d’aborder les aspects psychologiques de la maladie notamment ses conséquences sur la désocialisation des personnes et leurs difficultés à reprendre une activité physique. La spécialisation me permet d'apporter également mon aide, toujours en collaboration avec les médecins, à des personnes qui auraient une limitation médicale modérée en rapport avec leur pathologie. Donc cela permet d'aller un peut plus loin qu'avec le module APA.

En quoi l’activité physique est-elle importante pour des personnes souffrant d’un cancer ?

Pour moi, c’est fondamental d’avoir des activités physiques ciblées permettant aux personnes, qui sont en cours ou qui ont fini leur traitement, de pouvoir réintégrer à leur quotidien une pratique sportive. Cela va non seulement leur apporter un bien-être physique mais aussi les aider à mieux supporter les traitements médicamenteux. L’objectif est de les remettre doucement en contact avec le sport ainsi qu’avec des personnes qui connaissent les mêmes difficultés.

En quoi ces deux formations sont complémentaires ?

Je pense que la formation Gym' Après Cancer est la suite logique du module commun APA, cela m’a permis vraiment d’approfondir mes connaissances liées à cette pathologie. Je suis d’ailleurs très content de mettre en place un programme Gym Après Cancer sur Paris dès la rentrée.

 

Adresse

COREG EPGV IDF

13 rue Étienne Marcel
75001 PARIS
FRANCE

Nous telephoner

Renseignement : 09 52 48 56 26

Nous écrire

formation@coregepgv-sport.fr

Nous vous répondrons rapidement.